Le profil professionnel

La plupart des personnes à la recherche d’emploi doivent passer un entretien d’embauche. Lors de l’entretien le recruteur pose des questions au candidat. Il s’intéresse principalement à la formation et à l’experience professionnelle. Néanmoins, il cherche aussi à avoir un aperçu de la personnalité du postulant. Il interroge le candidat sur sa personnalité, son caractère et ses centres d’intérêt.

Mais est-ce que l’apparence physique joue un rôle important au moment de l’entretien ? L’un des premiers motifs de discrimination est l’apparence, ce qui comprend la tenue vestimentaire et le physique. L’âge et le sexe en font également partie.

Actuellement le CV anonyme, où le nom et le sexe sont effacés afin d’évaluer seulement la compétence et l’expérience, est une tendance pour lutter contre les discriminations à l’embauche.

Les traits de personnalité

L’entreprise est amenée à proposer du travail et elle doit donc recruter une personne, c’est-à-dire, chercher et trouver un candidat correspondant aux besoins de l’offre d’emploi.

Lisez le dialogue entre un recruteur et un candidat pour un poste de travail et faites attention aux adjectifs de personnalité présents dans le texte :

Révisez les règles de la formation du féminin des adjectifs dans l’unité 1, section 2.2.3. La description d’un produit ou d’un objet : l’adjectif qualificatif.

Entretien d'embauche

— Le recruteur : Préférez-vous travailler seul ou en équipe ?

— Le candidat : Je suis communicatif, coopératif et j’aime partager mes idées avec mes collègues, je trouve le travail en équipe très enrichissant. Mais j’ai aussi besoin de concentration et de travailler seul.

— Le recruteur : Comment vous organisez-vous dans votre travail ?

— Le candidat : Je suis ordonné et rigoureux. Je sépare toujours le prioritaire du secondaire. Je me considère autonome et très organisé.

— Le recruteur : Quels sont vos centres d’intérêt ? Avez-vous un hobby ou que faites-vous pendant vos loisirs ?

— Le candidat : J’aime bien la cuisine, j’aime passer du temps à préparer des recettes exotiques. J’adore réunir ma famille et mes amis autour d’une table. J’aime beaucoup lire aussi et surtout j’adore discuter de mes lectures avec mes amis ou avec les gens que je rencontre.

La formation, les connaissances, les aptitudes et l’expérience professionnelle sont fondamentales à l’heure de postuler pour un poste, mais les traits de personnalité sont aussi importants. Consultez les tableaux suivants :

Taula: Adjectifs pour décrire les traits du caractère dans le domaine professionnel de l’assistanat
sympathique (sympa), gentil,-le sérieux,-euse disponible
sociable, ouvert,-e ≠ timide discret,-ète organisé,-e ≠ désorganisé,-e
adaptable, souple ≠ rigide diplomate calme, serein,-e ≠ nerveux,-euse
rigoureux,-euse ≠ superficiel,-le responsable ≠ irresponsable lent,-e ≠ rapide
audacieux,-euse ≠ prudent,-e strict,-e, autoritaire ≠ tolérant,-e patient,-e ≠ impatient,-e
réactif,-veefficaceattentif,-ve
Taula: Qualités requises pour devenir un assistant de direction
avoir du tact avoir de l’empathie
avoir de l’initiative avoir l’esprit d’équipe
avoir de l’aisance relationnelle être à l’écoute des collegues, des correspondants, etc.
avoir le sens du service traiter les gens de manière conviviale

L’assistant de direction, appelé aussi secrétaire de direction, joue un rôle indispensable au bon fonctionnement de l’entreprise. Sa mission est de décharger son supérieur de toutes les préoccupations administratives et de manière générale, de l’assister dans tous les aspects de son travail pour lui faire gagner du temps et de l’efficacité.

La description physique d'une personne

Pour décrire l’aspect physique d’une personne on parle de son allure générale, de sa taille, de son âge et des signes particuliers.

Lisez les portraits suivants et faites attention aux adjectifs de la description physique présents dans chaque texte :

Pratiquez les adjectifs de la description physique dans la section Annexes.

C’est Michel, l’assistant administratif. Michel est grand et mince. Il a les yeux marron. Il a les cheveux blonds. Ses cheveux sont courts et frisés. Il est jeune. Il porte une barbe. Il a l’air fatigué aujourd’hui.

Voici Valérie, l’assistante de direction. Elle est blonde. Elle a les cheveux longs et raides. Elle a de grands yeux verts. Elle a le visage rond, elle est grosse. Elle est a 50 ans. Elle est de taille moyenne. Elle porte des lunettes. Elle a l’air sympathique.

C’est Madame Gondran, la directrice. Elle est brune. Elle a les cheveux courts et bouclés. Elle a les yeux noirs. Elle est petite. Elle est très maigre. Elle a environ 40 ans. Elle a l’air stricte.

Attention ! Pour désigner une personne de grande taille (alt, -a) on n’utilise jamais l’adjectif haut, -e, c’est très incorrect. Il faut toujours utiliser l’adjectif grand, -e.

Attention ! L’adjectif marron reste invariable : Il a les yeux marron, sans -s final au pluriel.

L’apparence extérieure d’une personne comprend les aspects suivants :

  • Le sexe : C’est un homme, une femme, un monsieur, une dame, un jeune garçon, une jeune fille, un garçon, une fille
  • L’âge : C’est un enfant, un adolescent, un adulte, une personne âgée. Il/elle est jeune, Il est vieux, elle est vieille. / Il est âgé, elle est âgée. / Il a environ 50 ans. / Il/Elle a une vingtaine / une trentaine / une quarantaine / d’années.
  • La taille : Il est grand, elle est grande. / Il est petit, elle est petite. Il / elle est de taille moyenne.
  • La corpulence : il est gros, elle est grosse / corpulent, -e, rondelet, -te, fort,-e, musclé, -e, mince, svelte, maigre.
  • L’allure ou l’apparence générale : il est beau, elle est belle, joli,-e, ravissant,-e laid,-e, moche, mignon,-ne, sportif,-ve, propre, sale, élégant,-e, négligé,-e, charmant,-e, etc.
  • D’autres détails généraux : porter des lunettes, porter la barbe, avoir une moustache; avoir les yeux clairs, avoir les yeux foncés, marron, bleus, verts, noirs.
  • L’expression avoir l’air + adjectif signifie sembler, paraître. L’adjectif qui suit le nom air s’accorde en genre et nombre avec le sujet auquel il se rapporte. Exemples : Il a l’air nerveux. Elle a l’air inquiète.

Les goûts et les préférences

Chacun a ses centres d’intérêt, c’est-à-dire, une chose ou une activité pour laquelle on se passionne. Pendant le temps libre, nous consacrons du temps à nos loisirs, à des activités plaisantes, ludiques ou culturelles (bricolage, jardinage, sports, divertissements, cuisine, lecture, théâtre, etc.).

Pratiquez l’expression des goûts et préférences dans la section Annexes.

Pour exprimer ses goûts et ses préférences on utilise principalement le verbe aimer, c’est un verbe en -er qui appartient au 1er groupe.

Consultez le tableau suivant :

Taula: Présent de l’indicatif : verbe aimer
j’aime nous aimons
tu aimes vous aimez
Il / elle aime Ils / elles aiment

Exemples :

Forme affirmative : J’aime faire la cuisine. Nous aimons le sport.

Forme négative : Je n’aime pas faire la cuisine. Nous n’aimons pas le sport.

Les verbes aimer, adorer et détester appartiennent au 1er groupe. Révisez la conjugaison dans l’unité 1, section 1.2.1. Le présent de l’indicatif des verbes en -er : le premier groupe.

Les expressions et les verbes pour parler de ses goûts, préférences ou centres d’intérêt sont les suivants :

Positif Négatif Complément
J’aime… Je n’aime pas…
J’aime bien… Je n’aime pas trop… + déterminant + nom
J’aime beaucoup… Je n’aime pas du tout… + verbe à l’infinitif
J’adore… Je déteste…
J’ai horreur de…

Exemples:

Positif :

J’aime mes amis / rencontrer des gens.

J’aime bien la lecture / lire.

J’adore les sports / faire du sport.

J’aime beaucoup voyager / les voyages.

Négatif :

Je n’aime pas les voitures / conduire.

Je n’aime pas trop les langues étrangères / étudier des langues étrangères.

Je déteste l’avion / prendre l’avion.

J’ai horreur de la maltraitance animale / de regarder la télé.

Pour donner ou manifester son opinion sur quelque chose ou sur quelqu’un on peut aussi utiliser le verbe trouver.

Exemples :

Je trouve ce travail très intéressant.

La nouvelle informaticienne, je la trouve très compétente.

Qu'est-ce que vous préférez ?

Au travail il faut prendre des décisions dans un laps de temps généralement assez court. Pour choisir entre plusieurs options il faut observer et analyser de nombreuses situations qui nous amènent à prendre des décisions plus ou moins importantes. L’assistant(e) de direction doit souvent sélectionner des actions prioritaires, comparer des services ou des produits et choisir entre plusieurs possibilités. Savoir comparer est nécessaire pour faire le bon choix.

La comparaison (1)

Dans la vie quotidienne et professionnelle nous comparons des objets, des produits, des actions et des personnes pour examiner leurs ressemblances ou leurs différences. La comparaison peut porter sur des noms, des pronoms, des adjectifs, des verbes et des adverbes.

Regardez ces dispositifs : ce sont un ordinateur de bureau, un ordinateur portable, une tablette et un téléphone portable. Nous allons comparer leurs qualités.

Figura

Observez attentivement l’usage des comparatifs avec les adjectifs dans les phrases suivantes :

L’ordinateur de bureau est plus grand que l’ordinateur portable.

L’odinateur portable est moins cher que l’ordinateur de bureau.

L’ordinateur de bureau est aussi rapide que l’ordinateur portable.

La tablette est plus grande que le téléphone portable.

La tablette est moins légère que le téléphone portable.

La tablette est aussi pratique que le téléphone portable.

On emploie avec les adverbes, les mêmes formes que pour les adjectifs :

La tablette démarre plus vite que l’ordinateur de table.

L’ordinateur de bureau coûte moins que l’ordinateur portable.

L’ordinateur portable fonctionne aussi bien que la tablette.

Consultez la formation et l’usage du comparatif avec des adjectifs ou des adverbes sur le tableau suivant :

Taula: Les degrés de comparaison
Supériorité plus + adjectif ou adverbe + que
Égalité aussi + adjectif ou adverbe + que
Infériorité moins + adjectif ou adverbe + que

Consultez le comparatif avec le nom et le verbe dans l’unité 3, section 3.3.1

Les superlatifs

Le superlatif sert à exprimer les qualités d’un objet, d’un produit, d’une action ou d’une personne avec une intensité très élevée. Observez attentivement l’usage du superlatif sur l’adjectif dans les phrases suivantes :

Mon ordinateur portable est le plus cher du marché.

Ma tablette est la moins chère de toutes.

Consultez la formation et l’usage du superlatif avec un adjectif ou un adverbe dans le tableau suivant :

Taula: Le superlatif + adjectif ou adverbe
le, la, les plus + adjectif ou adverbe + de
le, la, les moins + adjectif ou adverbe + de

L’adjectif bon,-ne et l’adverbe bien ont des superlatifs spécifiques: meilleur,-e et mieux respectivement.

Plus bon et plus bien sont incorrects et ne sont jamais utilisés, même dans le registre familier.

L’adjectif mauvais,-e et l’adverbe mal ont deux superlatifs: le/la plus mauvais/e et le/la pire ou le/la plus mal. Ce dernier est moins employé que la forme régulière.

Exemples :

Mon ordinateur est le meilleur de tous.

Mon horaire de travail est le pire / est le plus mauvais.

Le mieux c’est d’avoir une bonne connexion Internet.

Le superlatif peut se construire aussi avec l’adverbe très + adjectif ou adverbe.

Exemples :

L’assistant de direction est très diplomate.

C’est très important d’avoir une bonne connexion Internet.

Les déterminants démonstratifs

Le déterminant démonstratif (ce, cet, cette, ces) permet de montrer de façon précise la chose, la personne ou l’animal dont on parle ou dont on a parlé précédemment. Il varie avec le genre et le nombre du nom qu’il qualifie.

Lisez le dialogue suivant entre une commerciale export et l’assistant d’une entreprise exportatrice et repérez les formes des déterminants démonstratifs :

Un déplacement professionnel

— Commerciale export : Michel, nous avons la possibilité de vendre nos produits à Londres. Est-ce que tu pourrais organiser un rendez-vous avec ces nouveaux clients anglais ?

— Assistant : Oui, bien sûr, Mme. Renoir. J’organise ce déplacement à Londres tout de suite.

— Commerciale export : Ce voyage est très important. Cette réunion peut nous permettre de décrocher un contrat intéressant.

— Assistant : Je fais une réservation dans cet hôtel car il est bien équipé et il se trouve tout près du quartier d’affaires.

Consultez les formes et l’usage des déterminants démonstratifs dans le tableau suivant :

Taula: Determinants démonstratifs
Masculin singulierce + client
Masculin devant voyelle ou h muet cet + exercice, hôtel
Féminin singulier cette + réunion, assistante
Plurielces + clients, hôtels, réunions

Préparatifs pour un déplacement professionnel

Dans le cadre de certaines professions, les salariés d’une entreprise peuvent être amenés à se déplacer chez un client, chez un fournisseur, ou à une banque, un salon professionnel, un séminaire, une réunion de l’entreprise, dans le lieu habituel de résidence ou à l’étranger. Les voyages d’affaires constituent des moments-clés dans la vie d’une entreprise.

Il faut identifier le moyen de transport : un véhicule personnel, un véhicule mis à disposition par l’employeur ou un autre moyen de transport. Le remboursement des frais du déplacement ou du voyage se font par justificatifs (billets de train ou d’avion, le barème kilométrique, les péages, les parkings, les repas, les taxis ou l’hébergement). Le voyageur devra nécessairement justifier toutes ses dépenses à son retour, il devra donc conserver toutes les factures.

Chaque départ en voyage, quelle que soit la destination, demande un petit temps de recherche et de préparation. Pour formaliser un voyage on exécute différentes actions qui correspondent à différentes étapes nécessaires :

  • Consulter les horaires possibles soit sur Internet soit auprès d’une agence de voyage.
  • Choisir l’heure et le moyen de transport (avion, train, bateau) et acheter son ou ses billet/s aller simple ou aller-retour.
  • S’assurer que les pièces d’identité sont en période de validité (= ne sont pas périmées) car il faut les présenter aux autorités.
  • Si le séjour s’effectue dans un pays non communautaire, se renseigner sur les formalités d’entrée dans le pays, car il faut peut-être un visa.
  • Eventuellement, consulter la météo de l’endroit où l’on va.
  • Préparer les bagages.
  • Se rendre à la gare, à l’aéroport ou au port d’embarquement selon le moyen choisi.

Les moyens de transport

Parmi les missions incontournables de certaines professions la gestion des voyages occupe une place importante : le choix du moyen de transport, le type de billet remboursable ou modifiable après et avant le départ et la classe choisie influent sur le montant de la facture.

Lisez le texte suivant en faisant attention aux moyens de transport mentionnés :

Les voyages d'affaires de Vincent Lambert

Vincent Lambert va au travail en métro. De sa maison au bureau, le trajet dure 45 minutes. Vincent se déplace rarement en voiture parce qu’il y a des embouteillages. Son entreprise s’appelle Le Creuset et se trouve à Metz. Le Creuset possède de nombreuses filiales de commercialisation à travers le monde : en Allemagne (à Stutgart), au Portugal (à Lisbonne), et aux États-Unis (à New York). Vincent voyage souvent dans ces pays pour son travail. Il va en Allemagne en train car Metz se trouve à 200 kilomètres de Stutgart mais pour aller aux États-Unis et au Portugal il prend, évidemment, l’avion.

Observez l’usage des préposiiton en, à et par selon le transport :

  • Pour les moyens de transport à moteur on utilise la préposition en. On dit : en voiture, en moto, en métro, en bus, en taxi, en VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur), en tramway, en train, en avion, en bateau.
  • Mais on utilise la préposition à dans les expresssions suivantes : à pied, à vélo ou à bicyclette, à cheval.
  • On utilise la préposition par si le sujet est non animé (comme par exemple : la marchandise, le colis, les produits, etc.): par avion, par train, par bateau.

Exemples :

Les clients viendront en train à nos bureaux.

Je vais au travail à pied.

Les marchandises seront expédiées par avion.

Nous vous envoyons le colis par train.

Continents, pays et villes

Lisez le texte en faisant attention aux prépositions et aux articles devant les noms propres géographiques :

Voyager à l'étranger

La société française Le Creuset produit des ustensiles de cuisine. Cette entreprise possède de nombreuses filiales de commercialisation en Europe et en Amérique. Vincent Lambert, assistant de marketing, voyage souvent avec le directeur de marketing. Ils vont en Allemagne, à Stutgart, tous les mois en train ou en voiture. Ils se déplacent au Portugal, à Lisbonne, tous les trois mois. Ils vont aux États-Unis, à New York, deux fois par an. Vincent aime beaucoup voyager mais les conditions de voyage d’affaires chez Le Creuset sont plus restrictives qu’auparavant. Vincent ne voyage plus en business class, mais en classe économique. Les séjours à l’étranger sont de plus en plus courts, optimisés et fatigants.

Exceptions

  • Exceptions de noms de pays en -e masculins : le Cambodge, le Mexique, le Mozambique, le Zaïre, le Zimbabwe.
  • Exceptions de noms de villes précédés d’un article : Le Caire, La Rochelle, Le Havre.

Le genre (féminin ou masculin) et le nombre (singulier ou pluriel) des noms géographiques :

  • Les villes ne prennent pas d’article. Exemples : Paris est une belle ville. Strasbourg est le siège du Conseil de l’Europe.
  • Quand le nom d’un continent, d’un pays ou une région se termine par un -e, il est féminin et on met l’article la ou l’ devant ce nom. Exemples : l’Europe, l’Asie, la France, la Slovaquie, l’Italie, la Syrie, la Normandie, la Provence.
  • Quand le nom d’un pays ou d’une région se termine par une autre lettre, il est masculin et on met l’article le ou l’ devant ce nom. Exemples : le Pérou, le Portugal, le Royaume-Uni, l’Iran.
  • Quand le nom d’un pays est au pluriel, on met l’article les devant ce nom. Exemples : les États-Unis, les Philippines, les Pays-Bas.

On utilise à, en et aux pour indiquer le lieu où on est et où on va, c’est-à-dire, quand ce lieu est complément d’un verbe qui indique une destination (aller, habiter, travailler, être, etc) :

  • À + ville : Je suis / Je vais à Rome, à Lisbonne, à Barcelone.
  • En + continent : Je vais / Nous sommes en Asie, en Europe, en Amérique, en Afrique, en Océanie.
  • En + pays féminin: J’habite / je vais en Russie, en Italie, en France.
  • En + pays masculin commençant par une voyelle : J’habite en / Je vais en Iran, en Iraq.
  • Au + pays masculin : Je vais / Je suis au Pérou, au Portugal, au Brésil, au Japon, au Vietnam.
  • Aux + pays pluriel ou archipel : Nous allons / Nous habitons aux Pays-Bas, aux États-Unis, aux Baléares, aux Philippines.

On utilise de, du, d’ ou des pour indiquer le lieu d’où on vient ou après un verbe qui indique l’origine (venir de, être de):

  • De + ville : Je viens de Londres. Ce produit vient de Milan.
  • De + pays féminin : Elle vient d’Italie. Ces marchandises viennent de Chine.
  • Du + pays masculin : Il vient du Japon. Les clients viennent du Portugal.
  • D’ + nom propre de lieu commençant par une voyelle : Il vient d’Irlande. Ce colis vient d’Iran.
  • Des + pays pluriel : Il vient des Émirats arabes. Cette marchandise vient des États-Unis.

Le présent de l'indicatif des verbes du troisième groupe (2): venir, vouloir et pouvoir

Venir, vouloir et pouvoir sont des verbes irréguliers du 3e groupe. Ce sont des verbes d’usage très fréquent, il faut donc les connaître et les maîtriser à tous les temps.

Le verbe "venir" au présent de l'indicatif

Les verbes aller et venir sont les verbes les plus courants pour exprimer un déplacement. Ils sont tous les deux irréguliers.

Si vous observez la conjugaison du présent du verbe venir, vous verrez qu’il y a une certaine régularité au niveau des terminaisons. Vous devrez, donc, vous concentrer sur le radical de chaque personne :

Révisez le présent de l’indicatif du verbe aller dans l’unité 1, section 2.3.1 et les prépositions dont il est suivi.

Taula: Présent de l’indicatif : verbe venir
je viens nous venons
tu viens vous venez
il / elle / on vient ils / elles viennent

Pratiquez la prononciation du présent de l’indicatif du verbe “venir” dans la section Annexes.

Les verbes venir et tenir et leurs composés suivent le même modèle de conjugaison : revenir, devenir, intervenir, tenir, soutenir, se souvenir, obtenir, maintenir, contenir, etc.

Révisez les formes de l’article contracté (de + article défini) dans l’unité 1, section 2.3.1.

Observez l’usage de la préposition ou de l’article contracté après le verbe venir : Exemples :

D’où est-ce que vous venez ? – Nous venons de Turquie / d’Italie.

D’où vient ce colis ? – Il vient du Japon.

Ces marchandises, d’où elles viennent ? – Elles viennent des Philippines.

D’où vient ce train, Madame ? – Il vient de Toulouse.

Les verbes "pouvoir" et "vouloir" au présent de l'indicatif

Les verbes pouvoir et vouloir se conjuguent d’après le même modèle.

Taula: Présent de l’indicatif : verbe pouvoir
je veux nous voulons
tu veux vous voulez
il / elle / on veut ils / elles veulent
Taula: Présent de l’indicatif : verbe pouvoir
je peux nous pouvons
tu peux vous pouvez
il / elle / on peut ils / elles peuvent

Pratiquez la prononciation du présent de l’indicatif de “vouloir” et “pouvoir” dans la section Annexes.

Notez que :

  • Le radical de la 1ère, 2e, et 3e personnes du singulier (je, tu, il) et le radical de la 3e personne du pluriel (ils, elles) coincident : peu- (pour pouvoir) et veu- (pour vouloir).
  • Le radical de la 1ère et 2e personnes du pluriel (nous, vous) est pouv- (pour pouvoir) et voul- (pour vouloir).
  • Les terminaisons sont pareilles pour les deux verbes : -x, -x, -t, -ons, -ez, -ent.

Prononciation : les voyelles nasales

Lors de l’émission d’une voyelle nasale, l’air passe par le nez et s’échappe aussi par la bouche.

Il est assez facile de savoir lorsqu’on doit prononcer une voyelle nasale. Voici les deux contextes principaux :

a) une voyelle + n à la fin d’un mot, par exemple: an, vin, pain, bon, un.

b) une voyelle + n ou m suivie d’une consonne, par exemple : français, employé, intérêt, sympathique, lundi.

Le français comprend 4 voyelles nasales représentées par les symboles phonétiques suivants :

Astuce ! Les 4 voyelles nasales sont toutes présentes dans la phrase Un bon vin blanc.

Pratiquez la prononciation des voyelles nasales dans la section Annexes.

Taula: Voyelles nasales
Son Exemples
[ã] dans, lampe, employé, entreprise
[] vin, pain, impatient, sympathique, bien
[õ] bon, sont, ombre
[] un, lundi, parfum
Anar a la pàgina anterior:
Résultats d'apprentissage
Anar a la pàgina següent:
Activitats